Gouvernement du Nouveau-Brunswick
ThinkMoose_category

Au Nouveau-Brunswick, 300 automobilistes en moyenne sont victimes, chaque année, d'une collision avec un orignal. La plupart des collisions se produisent entre le crépuscule et l’aube, lorsque la visibilité est réduite et que les orignaux sont le plus difficiles à voir.

Au Nouveau-Brunswick, les collisions de véhicules avec des orignaux causent plus de blessures et de décès que les accidents avec tout autre animal.

La plupart des collisions avec des orignaux surviennent entre mai et octobre, lorsque les orignaux sortent de la forêt pour échapper aux insectes et à la chaleur et pour se nourrir de la végétation qui pousse dans les fossés.

Le gouvernement du Nouveau-Brunswick s’emploie à réduire et à prévenir les collisions avec des orignaux sur les routes de la province par la mise en œuvre de programmes spécifiques, notamment :

  • l’installation de clôtures et de passages fauniques;
  • l’installation de panneaux d’avertissement améliorés relatifs aux orignaux;
  • le débroussaillage;
  • la sensibilisation du public.

Les conducteurs doivent prendre les précautions suivantes lors de leurs déplacements sur les routes du Nouveau-Brunswick :

Regardez bien les bords de la route

  • Surveillez attentivement les deux côtés de la route afin de repérer les orignaux et d’autres animaux.
  • Même en roulant sur un tronçon de route protégé par une clôture, les conducteurs doivent surveiller les deux côtés de la route. Bien que les clôtures réduisent le risque de collision avec des orignaux, il est toujours possible qu’un orignal s’introduise dans le corridor clôturé.

Restez vigilant au volant

  • Évitez d’être distrait en conduisant. Les passagers peuvent réduire le niveau de concentration du conducteur; cependant, s’il y a des passagers à bord, demandez-leur de surveiller la route également.
  • Respectez la limite de vitesse et ralentissez la nuit.
  • Les pare-brise doivent être propres et les phares, bien ajustés.
  • Allumez les feux de route lorsque c'est possible.
  • Les ceintures de sécurité doivent être bouclées en tout temps.

Soyez alerte

  • Les panneaux d’avertissement signalent les zones à risque élevé de collision avec des orignaux.
  • Le pelage foncé de l’orignal et le fait que ses yeux ne brillent pas dans le noir en présence de phares le rendent plus difficile à voir la nuit que les chevreuils.
  • Si des animaux surgissent sur la route, freinez énergiquement et tentez d’éviter de faire une embardée. Si un gros animal, comme un orignal, est dans la trajectoire du véhicule, envisagez de donner un coup de volant dans une direction sûre seulement s’il est impossible d’immobiliser le véhicule.
  • Les orignaux peuvent peser jusqu’à 450 kg (1 100 lb) et représentent un risque important de blessure ou de décès lors d’une collision en raison de leurs longues pattes et du fait qu’ils ont tendance à être projetés sur l’habitacle des véhicules.

Restez prudent

  • Lorsque vous voyez un animal sur la route, regardez s’il y en a d’autres, car de nombreuses espèces se déplacent en groupe.
  • Les orignaux ont un comportement imprévisible. Laissez beaucoup d’espace lorsque vous contournez un orignal. S’il est effrayé, il peut courir dans n’importe quelle direction.
  • Ne sortez pas de votre véhicule.
Les collisions avec des orignaux et des chevreuils devraient être signalées à la GRC. Les sommaires annuels des rapports de collision sont utiles pour déterminer les zones qui nécessitent des mesures d’atténuation.