SHEDIAC (GNB) – Le foyer de soins Villa Providence de Shediac sera remplacé par un établissement de 190 lits en 2025-2026 au coût de 70 millions de dollars.

« La Villa Providence est un établissement important pour la région de Shediac, car elle offre des soins et des services de qualité aux résidents depuis plus de 50 ans », a déclaré le ministre du Développement social, Bruce Fitch. « Nous voulons maintenant que la communauté ait accès au même niveau de soins et de services dans les années à venir, et nous croyons que ce nouvel établissement nous permettra d’y arriver. »

Le nouvel établissement, qui s’appellera Maison Providence, sera construit et exploité par le Réseau de vie Confort, qui exploite déjà trois foyers de soins dans la province : la Villa Providence à Shediac, la Villa du Repos à Moncton et le Complexe Rendez-vous à Neguac. La décision de remplacer la Villa Providence a été prise à la suite d’une évaluation de l’établissement. Le nombre de lits demeurera le même.

« Nous sommes extrêmement fiers de construire un établissement plus moderne qui permettra de régler de nombreuses préoccupations fonctionnelles et d’autres liées à l’espace, et de remplacer les principaux systèmes qui sont à la fin de leur durée de vie utile », a affirmé le directeur général de la Villa Providence, Ronald LeBlanc. « Le propriétaire-exploitant de ce projet possède plus de 50 ans d’expérience dans la prestation de services de foyers de soins, et il s’engage à adopter une approche de soins centrée sur la personne qui donne des moyens au personnel et qui place les résidents et leur famille au centre de toutes les décisions. »

La Maison Providence comptera cinq unités de 30 lits et deux unités de 20 lits réparties sur deux étages. On y trouvera des salles à manger, des salons et des espaces de vie ainsi que des espaces extérieurs aménagés dont pourront profiter les résidents, les membres de leur famille et le personnel. Il y aura également une unité spécialisée de soins psychogériatriques.

Le Nouveau-Brunswick compte actuellement 71 foyers de soins agréés, ce qui représente 4953 lits. Le gouvernement prévoit faire passer le nombre d’établissements à 80 au cours de prochaines années, ce qui permettra d’ajouter 600 lits.

Cette année, le gouvernement a également augmenté les heures de soins dans les foyers de soins à 3,3 heures par résident. À elle seule, cette mesure représente une augmentation d’environ 15 millions $ du budget annuel consacrés aux services des foyers de soins.

« Et avec l'élaboration d’un nouveau plan de soins de longue durée au cours des prochains mois, nous voulons que notre province adopte une approche plus intégrée dans un continuum de soins solide qui sera en mesure d’offrir, à long terme, des services durables et de bonne qualité aux aînés, a dit M. Fitch. Ce nouveau plan constituera une réforme importante pour l'avenir de notre province. »