Gouvernement du Nouveau-Brunswick
 

Introduction

Le gouvernement a pris connaissance des délibérations du Sommet sur la foresterie, qui avait pour thème : L'industrie forestière au Nouveau‑Brunswick : Principes fondamentaux pour une compétitivité future, et, dans le cadre de sa stratégie visant à créer un futur secteur forestier provincial dynamique et prospère, a établi deux groupes de travail, un premier en vue de définir les objectifs en matière de coupe de bois sur les terres de la Couronne et un second, sur les terres privées.  Le présent document porte sur le mandat du groupe de travail sur les terres privées.

 

Buts

Le groupe de travail sur les terres privées a deux buts :

  1. définir et préciser ensemble les principaux éléments et les facteurs liés à l’établissement d’un objectif en matière de coupe de bois pour les lots boisés privés du Nouveau‑Brunswick; et

  2. recommander au ministre des Ressources naturelles, d’ici le 31 décembre 2011, un objectif précis en matière de coupe de bois sur les lots boisés privés qui tient compte des objectifs des propriétaires de boisés, des points de vue des divers intervenants, des considérations relatives à la commercialisation et des programmes d’aide visant les boisés privés du Nouveau‑Brunswick.

 

 

Composition

Les membres du groupe de travail sur les terres privées sont nommés par le ministre pour la période du 1er février 2011 jusqu’au 31 décembre 2011. Ils seront choisis en fonction de leur impartialité et de leur capacité de contribuer de façon constructive à l’établissement d’un objectif en matière de coupe du bois pour les terres privées du Nouveau‑Brunswick. Les membres doivent être en mesure de consacrer suffisamment de temps pour atteindre les buts du groupe de travail et être disposés à le faire. Le président sera chargé de diriger le groupe de travail et de s’assurer que les buts sont respectés. Le groupe de travail sera composé :

 

  • Donald Floyd (président du groupe de travail sur les terres privées);
  • Robert Ritchie et Tony Rotherham (à titre personnel).
 

Fonctions et responsabilités des membres du groupe de travail

  • Examiner les rapports existants, y compris le rapport du Comité spécial de l'approvisionnement en bois de 2004; le rapport divulgué en 2008 par le Groupe de travail sur la diversité forestière et l'approvisionnement en bois (Erdle) intitulé Solutions d'aménagement de la forêt publique du Nouveau‑Brunswick; le rapport rédigé par Solange Nadeau intitulé Opinions du public sur la gestion des forêts au Nouveau‑Brunswick : rapport de l’enquête provinciale; le rapport Woodbridge/Roberts de 2008 intitulé Perspectives d’avenir pour l’industrie des produits forestiers au Nouveau‑Brunswick; ainsi que la Loi sur les terres et forêts de la Couronne et la Stratégie de la biodiversité du Nouveau‑Brunswick.  
  • S’inspirer de ces rapports afin d’établir et de recommander un objectif en matière de coupe du bois pour les terres privées.
  • Rencontrer les intervenants concernés pour recueillir l’information nécessaire en vue de l’établissement d’un objectif en matière de coupe de bois sur les terres privées.
 

Participation

Le groupe de travail sur les terres privées sollicitera l’avis des Premières Nations et des intervenants pertinents du secteur forestier du Nouveau‑Brunswick, y compris les associations de l’industrie et les organismes non gouvernementaux.   

 

 

Structure hiérarchique

Le groupe de travail sur les terres privées présentera des rapports d’activités mensuels au ministère des Ressources naturelles par l’entremise de son président. Ses recommandations finales seront présentées au ministre des Ressources naturelles.